Hurghada - Day 1 EG, Hurghada (EG)

Wind REPORT
Reporter New33

Reporter New33

New33 Enfin l’hiver est là ! Même si les températures au Liban sont indéniablement plus clémentes qu’en France (on est passé sous les 20 degrés Celsius uniquement en décembre), il est temps de partir faire un tour sous d’autres latitudes et d’explorer les pays environnants. D’autant plus qu’il me semble important de sortir de ce pays de temps à autre car y vivre au quotidien n’est pas anodin.
Considérant qu’il n’est conseillé d’aller chez les voisins les plus proches (Israël est interdit car toujours en guerre avec le Liban et la Syrie parce que… parce que !), nous cherchons en Afrique avec un timing complétement à l’arrache. Après maintes recherches en Afrique de l’ouest et du sud, nous retombons sur l’Égypte et la mer Rouge. Le peu de choix accessibles financièrement fait que nous choisissons rapidement un hôtel aux dimensions démesurées avec petit-déj et dîner inclus quelques jours seulement avant le départ. Les stats de vent ne sont pas fabuleuses en cette période, je ne prends que ma Takoon Furia 9m2 (désormais ma plus grande aile…) et mon TT (Rrd Poison 41) mais j’ai pris le soin de taxer du matos de snorkelling car la vie sous-marine semble prometteuse. Nous décollons de Beyrouth le 25 décembre à 5h du matin (le réveil à 1h30 pique un peu) direction Le Caire puis Hurghada.
Arrivés sur place sans encombres, l’hôtel nous annonce qu’ils n’ont aucune réservation à notre nom. Moment de suspens… L’hôtel que nous avions retenu sur internet possède le même nom, appartient au même groupe mais se trouve à Charm El Sheik..! Dur de comprendre comment nous sommes passés d’une ville à l’autre…Bon, rien de grave et nous switchons notre réservation d’un hôtel à l’autre en y laissant quelques dollars après négociations car celui où nous nous trouvons est d’un standing plus élevé.

Il est 15h, le vent souffle à 25 nœuds, je cours comme un dératé pour défaire mon boardbag, monter les straps, les ailerons sur la planche et la boucle de harnais sur… sur… bah sur le harnais. Une fois sur la plage, je pars demander au centre de location de matos nautique de l’hôtel où naviguer, les conditions locales, bref, les basiques. Le responsable est plutôt accueillant et m’aide à gonfler l’aile avec son compresseur (malgré mon refus au début) puis à décoller. Il y a franchement peu d’eau et on passe d’une dalle rocheuse à un fond sablonneux puis à un récif corallien. J’envoie quelques sauts et m’amuse tranquillement en prenant garde au fond (parfois quelques centimètres d’eau seulement) mais le vent devient irrégulier au bout d’une heure. Je suis parfois arrêté faute de vent et parfois je me retrouve à choquer au maximum. Bref, après quelques temps dans ces conditions, je sors de l’eau après avoir râper la carre sur la dalle. Je dégrée tout en discutant avec le mec du centre qui m’annonce que lui doit 7€ ! Je lui demande quel service justifie ce montant de mes c***lles et il me dit que c’est le prix pour avoir accès à la plage, au stockage. Je lui réponds avoir payé l’hôtel qui gère cette plage et que je n’ai besoin de rien. Il réplique qu’il assure ma sécurité (de mes c***lles là aussi) et que dois payer pour cela. Ma réponse sera qu’il devait me prévenir et non me mettre devant le fait accompli; d'autant plus que je refuse par principe sa demande. Je paquète mes affaires, refuse de lui donne mon numéro de chambre et lui explique qu’il ne me verra plus.

Moi qui suis un converti à l'universalisme de la mer et de son accès, je commence alors à me demander comment fonctionne cette zone couverte d’hôtels les uns à côté des autres où tout le staff Égyptien parle allemand. Cela occupera les prochains jours car le vent disparait pour quelques temps mais avant cela, je dois récupérer de cette longue journée que je fini bien bien énervé.

Egypte, Hurghada (EG)

29 à 38 km/h

Pas de vague. Mer calme sans ride.

20 à 25°C

Beau soleil, ciel bleu dégagé

Report session

New33New33
3 412

avis & commentaires

Wave & Wind reports EG, Hurghada (EG)