Du kite, du remorquage, des pompiers et du jet-ski FR, Soulac sur Mer (33)

wind REPORT
Reporter wind-shaman

Reporter wind-shaman

wind-shaman Les prévs étaient bonnes pour une session qui s'annonçait plutôt sympa sur Soulac. RDV était donné à 9h15 à St Médard. Comme d'habitude, papy raptor était en retard. 
Une fois arrivés sur le spot, le vent est bien là, entre 15 et 20 noeuds. Nous partons tous avec les grosses bâches car le vent est très irrégulier. Psycho part le premier avec sa 10.5, je le rejoins quelques minutes plus tard. 
A la fin de mon premier bord, j'envoie un downloop pour faire demi-tour car le vent a un peu baissé. Au milieu du loop, je me fais embarquer par une rafale, je suis obligé de lâcher ma barre, je n'avais pas la bonne position pour encaisser la rafale. L'aile tape sur l'eau en pleine fenêtre, le bord d'attaque en premier, rebondit et une oreille passe à l'intérieur des lignes. J'essaie de démêler mais pas moyen de remettre ces foutues lignes en place. Je décide de larguer en espérant que l'aile se remette en place. Pendant ce temps, Psycho restait proche de moi pour me surveiller. 
Je largue. Le vent n'était pas très fort à ce moment, j'ai dû aider mon largueur à faire son boulot, c'est quand même un peu moyen. L'aile s'est remise en place en bord de fenêtre, prête à repartir. Au moment de remonter vers ma barre pour essayer de redécoller, l'aile tirait de plus en plus fort. Ma barre est brièvement sortie de l'eau et je me suis aperçu qu'il y avait un différentiel sur un arrière. Plus je tirais la barre vers moi et plus je sentais qu'elle pouvait partir en kiteloop à tout moment. J'ai décidé de me séparer de mon aile pour ne pas aggraver la situation. 
Psycho m'a rejoint, nous avons accroché ma planche à son leash d'aile et je me suis accroché à son harnais. Le vent était vraiment bien tombé à ce moment là. Nous avons passé 10 à 15 minutes dans l'eau pour rejoindre le bord. Nous avons dérivé sur 1500m vers le Sud, pour sortir de l'eau au niveau des blockhaus.
Il a tenté d'aller récupérer mon aile mais le vent était toujours trop léger, il a fait demi-tour à mi-chemin. Deux VTTistes sont venus à notre rencontre, nous leur avons demandé leur téléphone pour prévenir le CROSS afin que les secours ne soient pas déclenchés inutilement. C'était visiblement trop tard, quelqu'un avait déjà donné l'alerte, les pompiers étaient en train de se rendre sur la plage avec le jet-ski.
Nous leur avons expliqué ce qu'il s'était passé, ils otn été très sympa avec nous. L'un deux était en tenue, prêt à partir à l'eau et a demandé l'autorisation d'aller récupérer le matos à la dérive. Le chef lui a donné son accord, nous avons mis le jet-ski à l'eau et je l'ai accompagné. Une fois arrivés au niveau de l'aile, je l'ai attrapée par le bord d'attaque, je l'ai dégonflée et roulée puis j'ai ramené les lignes vers moi. Nous sommes revenus sur la plage avec le matos, tout est bien qui finit bien !
Alors un grand merci à Psycho qui est resté à côté de moi pendant ma galère et un énorme merci aux pompiers qui m'ont permis de récupérer mon aile alors  qu'ils n'étaient pas obligés de le faire.
Encore une fois : ne sortez jamais seuls ! J'ai eu de la chance car l'océan était calme hier, c'est beaucoup de stress en moins. 
Deux remarques à froid : j'aurais dû remettre ma board aux pieds pendant que l'aile était dans l'eau, ce qui m'aurait permis d'avoir les deux mains libres. Ensuite, pour la phase de remorquage, j'aurais pu essayer d'être debout sur la planche, le vent était suffisant par moments...

Gironde, Soulac sur Mer (33)

29 à 38 km/h

Report session

wind-shamanwind-shaman
0 2291

avis & commentaires

Wave & Wind reports FR, Soulac sur Mer (33)