Chaud chaud chaud...

Wind REPORT
Reporter waibe

Reporter waibe

waibe Définitivement, le spot de Grignon n'est pas un spot de débutant. Et même quand on a un peu d'expérience, on peut se faire piéger et la sanction est immédiate.


Nous retrouvons New33 à l'entrée du pont, rejoignons Grignon et nous habillons dans les 5 degrés de la journée (maximum à 7°). Pas froid car bien équipés avec polaire, combi, kway et heureusement je dirais, car j'ai bien baigné... Je suis parti le premier dans 1m50 de vagues et ai commencé quelques surfs et jumps. Le vent n'est pas très soutenu, 14/15 nds, et side off : une grosse zone de dévente est présente au sud du spot, de par l'orientation Nord du vent, on évite donc d'y aller. Mais malgré tout je m'en approche un peu trop, emporté par mon élan surfesque, et ce qui devait arriver arriva : le vent tombe à moins de 5 nds, l'aile tombe aussi, impossible de la redécoller. Deux possibilités s'offrent à moi : soit j'attends une rafale et tente de repartir, soit je plie et rentre à la nage. Et comme je suis à la pointe de l'ile, que ça souffle pas des masses, et que le vent m'entraine vers le large en direction d'Oléron, je n'ai pas le temps d'attendre : pliage des lignes, je rejoins l'aile, la retourne et commence ma longue traversée en direction de la terre. Deux kilomètres plus tard, (mesurés sur google earth ;-), et une bonne heure à barboter, je touche enfin terre ou mes coéquipiers m'attendaient avec la voiture. Merci les gars.


Le vent est reparti en hausse à 20 nds, je repars en 9m2 avec mes sauveurs pour une nouvelle session (faudrait que je fasse 2 journaux ;-) : Mais le vent a encore tourné et est passé Nord / Nord Est, soit encore plus OFF qu'au début. Pourtant les prévisions ne nous avaient pas annoncé cela avant 19h... Retour à l'eau, j'aime bien nager, mais Leeloo a décidé de m'accompagner cette fois là : nous voilà tous les deux barbotant au milieu de nulle part. Le vent étant plus fort j'arrive à redécoller mon aile et je repars très très très loin au large pour éviter les déventes du bord et tenter de remonter au vent. Une demi-heure à cranter comme un fou, il y a un courant de malade qui n'aide pas, je subis la fatigue de ma première mésaventure et dois forcer ma concentration pour enfin rejoindre New et Kyril sur le sable. Ils surveillent Leeloo qui a choisi l'autre option : descendre au sud et tenter de rejoindre la plage tout en maintenant son aile en l'air, ce qu'il arrive à faire au bout de 30 minutes. Re-voiture, Re-retour à la plage, New tente de repartir mais c'est devenu trop dangeureux, il abandonne avant de se retrouver dans la même galère que nous. Je vous ai fait un petit plan au cas où certains iraient sur ce spot, afin de ne pas subir ce petit soucis.


Moralité de l'histoire : toujours partir à plusieurs en session (je me savais surveillé en permanence par mes coéquipiers) ne pas paniquer et être patient quand on rentre à la nage : au moins ça tient chaud, à aucun moment je n'ai senti d'hypothermie.


A part ça c'était bien, mais je n'ai pas pu profiter des vagues comme je l'espérais, et j'en ai oublié de prendre des photos...

Conditions météo à FR, Grignon (17)

Charente-Maritime, Grignon (17)

29 à 38 km/h

Report session

avis & commentaires

Wave & Wind reports FR, Grignon (17)