[Test Matos] Cabrinha XBow 9m² 2007

Rencontres et discussions autour du kitesurf et du funboard.
Règles du forum
Vous recherchez des riders de votre département / ville pour partir en session ?
Rejoingnez votre CREW !

La rubrique Crews du site est dédiée aux rencontres entre riders et alertes de départs en session. Les sujets ouverts sur le forum dans ce but seront donc supprimés.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yoshise
Allosurf Reporter
Allosurf Reporter
Messages : 240
Enregistré le : 07 juin 2006 18:03

[Test Matos] Cabrinha XBow 9m² 2007

Message par Yoshise » 17 juil. 2007 23:22

Aujourd'hui, le test de THE création de chez Cabrinha, la XBOW.

Vous aurez remarqué que cette année, je navigue en Exclusif Cabrinha aux vues des tests présentés.

Au déballage : on apprécie le double sac. Je m’explique, dans le sac en toile très épaisse bourré de poches de rangement qu’on adore, et qui au passage sont déjà remplies de goodies dont je donnerais le détail après, il y a un sac en toile légère avec une bandoulière transversale qui permet de prendre la voile en baluchon dans le dos et même extensible pour laisser les lattes gonflées !. Le sac de rangement lui n’est pas extensible. Dans ce sac on trouvera une pochette de réparation complète et bien étoffée, un tournevis pour les divers accessoires à visser et des autocollants cabrinha bien sur. J’ai même trouvé un pochoir à bomber c’est pas du délire ça ?
Dans l’autre poche on trouvera le manuel ou devrais je dire the holy-bible of the utilisateur.
La pompe à évoluée depuis 2006, maintenant elle se dote d’un robinet de dégazement qui permet de passer la pompe de double action à simple action. Très pratique pour finir le gonflage sans exploser la pompe. Les ailes passent de bien dur à bien très dur grâce à ce petit gadget. Toujours le SPRINT system pour gonfler l’aile en vissant une valve comme sur la Contra dont le test matos se trouve dans ce forum.

La barre toujours dans sa housse prend aussi du galon grâce au système de butée encore amélioré car à pression variable. Une autre holy-bible pour la barre et une butée de rechange.

Dépliée, les lattes ont pris du gris, c’est plus joli ! les têtes de mort remplacent les C tribaux dont Cabrinha nous à habitué. Au gonflage c’est du rapide, le bord d’attaque est très fin et le profil très profond, ça promet du gros jump et des accélérations d’un autre monde.

On gonfle rapido, on pense vite que les poulies vont devoir être changées avant la fin de la saison car en plastique comme toute la gamme cabrinha (les même que chez Naish).

Vite connectée, vite réglée, vite décollée et le zénith statique se tient du bout du doigt.
Un vraie régal, dans du très rafaleux, aucune traction. Au Waterstart, on à l’impression qu’elle ne va jamais nous sortir de l’eau, alors on l’arme très loin. L’aile n’a pas passé le zénith qu’on est déjà debout, mais vraiment dans la douceur. On commence le premier bord en là déplaçant de haut en bas, on ose pas trop border car on la sent un peu dure en barre. Pour ceux qui on connu la Crossbow, ils la trouveront présente, mais pas dure
Bon voilà trois cents mettre qu’on est dans une position stable, bien cranté, une main dans la flotte, l’autre sur la barre on décide de faire un demi tour. Le tip de la planche suit le déplacement de l’aile sans broncher. Un régal. Bon pour le retour, on tente une accélération. On cale l’aile dans la fenêtre et la grand coup de bordage. Contrairement à la douceur de l’allé, c’est retour vers le futur, tu prend une accélération dans la bouche et ta planche te supplie d’arrêter d’enfoncer tes orteils poilus dans ses pads moelleux.

Le test de l’accélération conclu, tu te dit : « et si je tentais un petit jump ? » Tu renvoi l’aile bien en haut et tu balance le même coup de banane dans la barre…. C’est un petit jump pour l’homme mais un grand bon pour le rider !!!!! pour l’atterrissage, c’est du tout cuit tu relâche tranquillement la barre tout en la renvoyant un peu en avant pour pas t’écraser comme une bouse.

Au final, en 9m, l’aile est assez vive, la prise en main est immédiate, le planning aussi. La puissance est présente depuis le bas de la plage basse jusqu’au max de la plage haute. La plage de vent est exceptionnelle (85kg tenu de 16 à 32N et je pourrais aller plus haut). On ne sent pas du tout les raffales. C’est du cabrinha quoi qu’on en dise. La qualité est là mais malheureusement, le prix aussi.

Je déconseille cette aile aux débutants en sortie de stage car cette aile ne pardonne pas les accès de panique car la réponse en barre est immédiate et sans appel. Avis aux amateurs.
Le seul point faible serait pour ma part la même remarque que la contra, le spi à l’air plus fragile que chez F-one ou Naish.

Pour moi la meilleure aile 2007 rendez vous en 2008 pour le test de la F-one Bandit (si j’ai pas changé d’avis d’ici là :p)
Ride to be alive !
Enchères à petit prix spécial Kite : C'est ici

Répondre