[Kitesurf TEST MATOS] RSC SUPREME 135x40

Rencontres et discussions autour du kitesurf et du funboard.
Règles du forum
Vous recherchez des riders de votre département / ville pour partir en session ?
Rejoingnez votre CREW !

La rubrique Crews du site est dédiée aux rencontres entre riders et alertes de départs en session. Les sujets ouverts sur le forum dans ce but seront donc supprimés.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yoshise
Allosurf Reporter
Allosurf Reporter
Messages : 240
Enregistré le : 07 juin 2006 18:03

[Kitesurf TEST MATOS] RSC SUPREME 135x40

Message par Yoshise » 06 juin 2009 21:57

Salut les kiteux !

Aujourd'hui un test d'une marque qui a toujours su faire des planches d'exceptions, RSC.
Après les excellentes Joker, Raphael Selles (à ne pas confondre avec Raphael Salles le boss de Fone) commercialise à grand peine son dernier Opus, la Suprême.
Je dis à Grand peine parce que le délai moyen d'attente est de 2 mois et ca fait long !

Au montage
On trouve une planche avec déco gothique, les initiés aimeront peut être, le public à qui s'adresse cette planche, peut être pas, mais tous les gouts sont dans la nature. La peinture paillette détonne avec la déco "darkness", ca fait très Disco. Autant les bleu, noire et rouges sont Kitch ainsi, autant la blanche pète bien.
En revanche j'ai aimé la transparence du carbone dans les yeux des têtes de mort. En regardant bien, on aperçoit au niveau des rails des manques de teinte blanche. Le glossy sur le pont n'est pas uniforme, la qualité de la finition du pont laisse vraiment à désirer. Quand à la carène, le glossy aussi appliqué rend la planche invendable d'occase car juste le fait de la poser sur le sable la raye. Il y a beaucoup de manque dans le glossy et la teinte, il y a même des trous et des poussières qui rendent des aspérités. En voyant ça on a vraiment l'impression que RSC se fout de la gueule de ses clients ! On a même trouvé une pliure dans le topsheet et ce qui pourrait s'apparenter à un poil de pinceau ou autre dans le gloss.
Quand on ouvre le sac de l'accastillage, et qu'on a monté une flopée de planches 2009 on est particulièrement déçu.
En ce qui concerne les pads, il s'agit du modèle moyenne gamme de chez Mr tout le monde, les Straps sont de même facture et technologie que les premiers asymétriques Fone de 2003, pour la planche la plus chère du marché après les JN et autres Thorn FC c'est une honte.
Les ailerons en revanche sont assez étudiés, fins et arrière en retrait pour limiter la trainée, sérigraphiés RSC, très très sympas.

La planche n'est pas fraisée au niveau des têtes de vis aileron, RSC fournit donc des rondelles plastiques.

LES TESTS
TEST 1
Rider: Yosh
Mensurations : 180cm - 90KG
Vent : 12 - 14N
Orientation : ON
Plan d'eau : champ de mine
Aile : Crossbow IDS 13

Au planning, on sent à peine que cette planche est plus bananée qu'une Jaime par exemple, le départ est très bon. La planche à une glisse d'un autre monde, le cap est excellent sans être à la hauteur des 666, Jaime, Poisons.
On trouve de suite ses marques sur la planche, elle est très stable, très sécurisante, la prise de vitesse instantanée.
Un effet est bluffant et je ne l'ai jamais ressenti à un tel point : Le plan d'eau était particulièrement miné mais pourtant on ne le sent absolument pas. Le confort de cette planche est absolument exceptionnel.
Les appels de saut sont très dynamiques, le pop à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'une planche RSC.

TEST 2
Rider: Yosh
Mensurations : 180cm - 90KG
Vent : 19 - 23N
Orientation : SIDE ON
Plan d'eau : champ de mine
Aile : Crossbow IDS 9

On a l'impression que rien n'a changé. On en demande toujours plus mais la planche ne bronche pas, on a l'impression qu'elle n'a pas de limites. Lancé à fond dans les nids de poules, on peut se concentrer totalement sur ses marques et son action au saut ou au Switch parce que le plan d'eau est inexistant.
En Switch, on se sent accompagné, les courbes en plan large sont peut être un peu plus techniques, mais je pense qu'avec un peu de pratique, c'est un régal, les courbes en plan serré sont très facile et la reprise de vitesse immédiate.

On l'aura compris, Raphael Selles sait faire des planche, il a ca dans le sang, j'étais vraiment tenté d'acheter cette planche pour moi mais la facture et l'équipement sont tellement décevant que ca ne donne pas envie de filer son pognon à qui n'en veut vraisemblablement pas.

Au final un seul sentiment se dégage de ce test lorsqu'on termine la session et qu'on regarde la planche sur la plage : Dommage.

Je pense que RSC est conscient des problèmes de ses séries, l'an prochain devrait être meilleur :)

Pas de photos car je ne le prends jamais sur la plage. Après avoir essayé également la 131x40 et la 133x38, je peux dire que la plus rapide est la 133, la plus joueuse la 131 et la plus stable avec le meilleur cap la 135.
Ride to be alive !
Enchères à petit prix spécial Kite : C'est ici

Répondre